Psychothérapie 33

ENTREPRISE

Psychologie de collaboration en Entreprise

 

Entreprise - Cadre - Salarié 

71 % des dirigeants ou cadres supérieurs sondés considèrent que l’implication des employés est très importante pour la réussite de l’entreprise. « L’impact de l’implication des employés sur les performances »,  2013, Harvard Business Review

Les employés et responsables performants sont indéniablement impliqués émotionnellement dans leur travail. Différents facteurs et événements de l'environnement de travail peuvent affecter la façon de collaborer de vos employés et votre conception de leur travail. La compréhension de l’impact psychologique que peuvent avoir ces événements et des solutions à mettre en place peuvent être bénéfiques à votre entreprise et à la satisfaction générale de vos employés.

Mlm7

 

La façon dont votre équipe communique a un effet considérable sur les performances de vos employés et de votre organisation. On connaît cependant moins bien les facteurs psychologiques qui se cachent derrière notre façon de collaborer. La psychologie de la collaboration au travail peut être reliée aux interactions quotidiennes qui ont lieu au sein de toute organisation.

Nous aimerions tous savoir comment optimiser la collaboration entre collègues, responsables et partenaires commerciaux au sein de notre organisation. Voici 4 faits liés à la psychologie sur notre conception de la collaboration, ainsi que des conseils destinés aux chefs d’entreprise pour améliorer l’implication des employés dans leur travail :

1/Encourager le « bon » stress pour améliorer la collaboration

Quels sont les facteurs de mauvais stress généralement ressentis dans l’espace de travail ?

- le sentiment d'insécurité d'emploi

- la confusion des tâches et de la méconnaissance des resposbilités

- les procédures et les stratégies incomprises qui génent la productivité.

 
En limitant les facteurs de mauvais stress, votre espace de travail peut faire naître un environnement plus sein et autonome dans lequel les employés peuvent partager leurs idées et participer au débat en toute confiance. Cet environnement est parfois appelé climat d’innovation organisationnelle. Dans des environnements de travail innovants, les équipes sont libres de prendre des décisions en parallèle. Les membres d’équipe vont au-delà de leurs missions en faisant remonter des informations et des recommandations aux responsables, et débattent sans crainte d’être brimés par des processus ou la hiérarchie de l’équipe.


Pour créer un climat d’innovation organisationnelle, encouragez les facteurs de bon stress au sein de votre organisation :

- donnez des charges de travail stimulantes

- engagez des responsabilités variées pour chaque employé

- faites une description claire avant chaque nouveau projet

- favorisez des conversations fluides et approuvées. 

 

2/Combler l’écart entre personnes introverties et extraverties


On estime que 50 à 74 % de la population est extravertie, contre 16 à 50 % de personnes introverties. Même si l’on sait que ces deux types de personnalités travaillent différemment, il est difficile de satisfaire les deux, étant donné qu’elles travaillent souvent ensemble pour accomplir des tâches.


Selon le psychologue Herman Miller, les personnes introverties et extraverties n’apprécient pas les mêmes types de réunions et aménagements de salle.

Autorisez les personnes introverties à travailler de chez elles ou à participer par vidéoconférence à des réunions en grand groupe qui peuvent leur paraître oppressantes en présentiel. Si plusieurs collègues extravertis souhaitent collaborer, les technologies grâce auxquelles ils travaillent en dehors du bureau leur permettent aussi de synchroniser leurs efforts dans une salle de conférence, un café, ou n’importe quel autre endroit où l’énergie environnante les stimule.

 

3/Changer sa conception des appréciations 

77 % des responsables des ressources humaines estiment que les bilans de performances ne reflètent pas précisément les contributions d’un employé.  « Le temps du bilan de performances annuel est-il révolu ? »,  2015, Society for Human Resource Management


Il ne s’agit pas seulement d’augmenter le nombre de bilans dans l’année, nous devons plutôt changer la manière dont nous recevons et apportons des commentaires. Il est important de planifier des moments pour parler des réussites et des échecs. Les lignes de communication ouvertes permettent un retour cohérent en temps réel et peuvent changer la façon de collaborer des employés et des responsables. Ces canaux de communications fluides permettent à apporter un retour supplémentaire et de supprimer un sentiment de confusion et de doute chez un employé ouu chez son cadre. Les problèmes peuvent être résolus rapidement et les collègues tisseront des relations plus saines et plus ouvertes.

 

4/Laissez l’esprit des employés s’évader de temps en temps

Un planning organisé et une liste de tâches définie favorisent sans aucun doute la productivité dans l’environnement de travail, mais une approche totalement opposée présente également des avantages. Notre cerveau offre des avantages considérables en matière de productivité et de créativité en temps de pause. Cela survient dans les périodes ou l’esprit vagabonde et n’est pas concentré sur une seule tâche en particulier. Le cerveau reste en alerte et stimulé et traite des nouvelles informations.

De nombreuses organisations admettent difficilement l’idée d’accorder du temps libre aux employés, mais cette solution pour stimuler la collaboration et activer le cerveau par la créativité et par ce quil ne connait pas encore, peut correspondre à des jours planifiés où les employés ne se trouvent pas sur leur lieu de travail. Bloquer un jour par trimestre pour fermer le bureau et construire ensemble peut stimuler les traitements éveillés et renforcer la cohésion des équipes.

 

Votre solution est la Kaizenitude :

 

Kaizenitudecoul1 01

 

Une Psy et Un Coach en entreprise

La Kaizenitude version business

Donnez vie à vos projets

et donnez du pep’s à vos réunions en les rendant plus efficaces

 

Contexte :

Dans un environnement en perpétuelle évolution avec une amplitude au changement plus fréquente, une information très rapide et nombreuse qui crée la confusion, l'analyse excessive qui paralyse la décision, la fonction managériale est en profonde transformation et vous n'avez pas forcément les ressources RH dont disposent un grand groupe.

Quel que soit votre niveau de management, votre impact repose plus que jamais sur votre capacité à "driver" les équipes, les motiver comme un bon entraîneur sportif et trouver la bonne communication pour aider à faire sortir les compétences latentes de chaque acteur de projet. Chacun doit s'engager, avec les ressources et dans la même direction pour créer un niveau de performance élevé, efficace et utile. Pour cela, vous devez pratiquer au quotidiennes la maîtrise de soi, décompresser face à la complexité et à nos difficultés d'interprétation de ce qui arrive, se réapproprier des libertés de penser, de dire et d'agir (3 obstacles spontanés : le jugement en assumant l'opposition, le biais de confirmation nous confortant dans nos convictions sans nous laisser surprendre par une autre façon de voir, la justification en nous identifiant à la critique).

 

Proposition :

Connaissez-vous les 3 leviers : le savoir (dialogue intérieur permanent pour reconnaître ses points faibles), le vouloir (mobiliser son énergie sur des priorités), le faire (oser penser, faire, dire et s'ajuster) ?

Pour vous aider à accompagner le succès durable de vos équipes, nous avons réuni nos expériences en sciences cognitives et en management, pour concevoir un programme innovant dans le cadre de vos temps de réunion pour vous mettre en capacité :

              * d'identifier et lever les obstacles (discerner des problématiques réelles des problématiques parasitaires souvent imaginées ou fantasmées)

              * d'encadrer pour stabiliser (rassurer et contenir)

              * d'animer pour motiver durablement et renforcer l'engagement (amener un regard extérieur neutre)

              * d'acquérir les bonnes bases de leadership (en appuyant sur les pratiques du gagnant-gagnant)

              * d'inspirer pour renouveler (changement de cap, prise de risque)

 

Objectifs :

Nous vous aidons à mettre en place les 3 valeurs fondamentales pour qu’en tant que chef d'entreprise, vous ayez comme un champion, la vision dynamisante, l’inspiration nécessaire et une équipe gagnante qui vous accompagne :

  • l'ambition avec un projet, un espace d'aventure, de conquête qui rend chacun utile, qui nous tourne vers des solutions, et non les obstacles qui peuvent devenir un problème, qui nous incite à agir vers le positif plutôt qu’en fonction de nos peurs ;
  • l'exigence qui vise à chercher à faire toujours mieux à l’image de la méthode kaizen, capitaliser sur ce que l'on aime en développant ses forces, qui renforce aussi la confiance ;
  • l'excellence qui oblige à une remise en question permanente, qui au quotidien avec la  persévérance crée la différence sur les progrès effectués.

 

Pré-Evaluation :

Comment vous vous positionnez selon ces points sur une échelle de 1 à 5 ?

 

1/ Communiquer facilement avec les autres   1 2 3 4 5

Qualités relationnelles, écoute, empathie, convivialité, gestion de ses émotions : autant de traits de caractère qu’il convient de développer.

La dimension « services » occupe une part toujours plus importante dans l’économie, et le développement des projets en transversalité au sein des organisations impliquant des individus très variés rend essentiel de comprendre les autres pour mieux communiquer avec eux.

Nos expériences interculturelles dans de nombreux domaines servent notre capacité à décrypter le langage de chacun.

 

2/ Savoir travailler en équipe   1 2 3 4 5

La « performance durable » exigée en entreprise amène de fait à valoriser les projets menés en coopération et non plus en compétition : avoir du goût pour le travail collaboratif et les processus agiles est devenu un incontournable pour s’intégrer au mieux dans le développement des organisations.

Notre pédagogie en vous accompagnant dans vos réunions favorise le développement de cette compétence en rassemblant des collaborateurs aux horizons et aux profils différents.

Le cadre associatif est également un terreau fertile pour le travail en équipe projet.

 

3/ Etre créatif   1 2 3 4 5

Être capable de sortir des schémas de pensée habituels, imaginer des solutions nouvelles, avoir un esprit curieux, s’intéresser aux tendances du futur, être flexible et adaptable … Ces qualités sont rendues nécessaires par la digitalisation de l’économie et l’accélération des processus d’innovation : les expertises techniques sont rapidement obsolètes, et les acteurs de l’entreprise doivent être flexibles et savoir apprendre à apprendre.

Tous les outils fournis vont stimuler la créativité de tous. L'adaptabilité pour faire émerger les idées sont dans notre ADN de par nos formations et notre capacité à lâcher-prise.

 

4/ Etre tourné vers la recherche de solutions   1 2 3 4 5

Mutation des modèles, défis de la transformation digitale, accélération des rythmes … autant de constats qui font que les collaborateurs tournés vers la résolution de problèmes et sachant faire des propositions sont appréciés. De plus en plus nombreuses sont les entreprises ou des pratiques de « reverse mentoring » sont organisées. Les collaborateurs deviennent acteurs du sens donné à l'entreprise et non plus  simplement en situation de recevoir une direction qui leur serait transmise de manière absolue et descendante.

L’expertise d’un coach et d’une psy formés à la « martialité » ( voir en bas de page*) permet de trouver la bonne tension entre lâcher-prise et tenir-prise, observation et action.

 

5/ Etre engagé et impliqué dans son travail   1 2 3 4 5

Être autonome et persévérant pour atteindre ses objectifs sont des qualités qui permettent de se démarquer, dans un contexte où les organigrammes tendent à s’aplatir : les entreprises expriment un besoin croissant de collaborateurs « intra-preneurs », engagés et impliqués dans les mutations et les défis de leurs activités.

L’implication de chacun est donc prise au sérieux et mise en avant autant que possible à travers notre rôle de régulateurs.

Si en additionnant vos points notés sur l’échelle vous obtenez en-dessous de 20, posez-vous des questions suivantes : Que pensez-vous de mettre du pep's dans vos réunions professionnelles ? Débloquer des situations ? Casser les silos ? Donner la parole à des collaborateurs volontaires et engagés ? Challenger vos équipes ? Les fédérer autour de projets communs ?

Comme pour un champion sportif, le rôle du coach (Hubert Maillard de la Morandais) est essentiel pour stimuler ses équipes, mais la psy (Andrea Debreceni) veille au bien-être général de chacun pour qu’il reste opérationnel au service de tous.

Vous recevez quantité de conseils en tout genre, de clés, d'astuces pour animer, motiver etc. Mais est-ce que tout cela est bien sérieux ? Ce n'est qu'en faisant, qu'on apprend. S'approprier vraiment ces outils, et avoir le recul suffisant pour juger de ses progrès est très délicat. Ne vaut-il pas mieux faire confiance à un binôme réunissant les qualités requises pour vous accompagner dans vos réunions et vous apporter notre éclairage bienveillant afin d'optimiser le temps alloué à celles-ci, comme être sûr de ne rien rater avec un meilleur discernement sur l'engagement potentiel de vos équipes. Grâce à notre accompagnement sur le terrain pour un prix accessible, vous bénéficierez ainsi d'un service de coaching adapté, directement transmissible en se confrontant aux situations et apprendrez à nos côtés au fur et à mesure avec le feedback nécessaire pour devenir vraiment autonome, une fois l'intégration des outils effectuée. A chaque participation, un compte rendu avec nos observations et des conseils vous sera délivré, accompagné du plan d'action qui aura été retenu.

Notre méthodologie a pour objectif de permettre aux participants de conduire de manière commune et partagée des interrogations et des réflexions sur :

              * des problématiques organisationnelles, managériales ou techniques

              * des systèmes ou situations complexes

              * l’exploration d’idées nouvelles ou de projets innovants.

Les problématiques à résoudre peuvent être très diverses. Ce qui compte pour nous est la fluidité dans les organisations pour que la richesse de l'humain s'exprime positivement.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau